Découverte

Administration

Politique

Vie locale

Jumelage avec Soleure

Soleure

 

L'histoire entre Soleure et Le Landeron est longue et riche. Elle débute au Moyen Age avec des échanges commerciaux et se poursuit tout au long des siècles pour aboutir, le 18 mars 1449, à la signature d'un Traité de Combourgeoisie. Cet acte assurait au Landeron la protection de la Ville impériale de Soleure. En échange, les bourgeois du Landeron devaient participer aux campagnes guerrières soleuroises.

Les archives nous apprennent qu'honorant ses obligations, Le Landeron participa durant le XVe siècle à toutes les expéditions militaires de Soleure. Ainsi, il fut fourni à Soleure 590 hommes du Landeron de 1523 à 1562.

Durant 30 ans, au milieu du XVIe siècle, Le Landeron luttera contre les tentatives de Neuchâtel et de Berne d'implanter la réforme sur son territoire. Dans ce combat pour le maintien de leur foi, les landeronnais pourront compter sur le soutien de leurs combourgeois soleurois. Sans eux, Le Landeron aurait peut-être dû adhérer à la Réforme.

La culture de la vigne jouera aussi un grand rôle dans les liens entre les deux communes. Ainsi, bien avant la signature du Traité de 1449, la Bourgeoisie de Soleure était propriétaire de vignes au Landeron et dans les villages avoisinants. Au XVIIe, elle agrandissait encore l'étendue de son domaine en acquérant des terres à Auvernier et à Colombier. A ce jour, elle possède 10,5 ha de vignes sur sol neuchâtelois.

Le 1er juin 2002, Le Landeron et Soleure signaient un pacte de jumelage.

 

 

Nouvel Horaire

Lundi – Mardi – Mercredi
09h00 à 12h00 – 14h00 à 16h30

Jeudi
09h00 à 12h00 - 15h00 à 19h00

Vendredi
07h30 à 13h30 (non-stop)

 

L'accueil citoyen est atteignable par téléphone aux mêmes horaires.

Administration communale
Rue du Centre 6
Case postale 48
2525 Le Landeron

+41 32 886 48 60
(fax) +41 32 886 48 61

 commune.lelanderon(at)ne(dot)ch